Village Le Barroux

A mi-chemin entre Carpentras et Vaison la Romaine, Le Barroux est un village plein de charme qui mérite votre visite. Il domine la plaine du Comtat, et offre une vue incomparable sur les Monts du Vaucluse, les Dentelles de Montmirail ou sur le géant de Provence: le Mont Ventoux.
Les origines du village remontent au XIème siècle où il s’est développé autour du donjon qui servait de poste de garde et de péage au débouché de la faille géologique naturelle reliant la Provence au Dauphiné.
Au fil des ans, le donjon s’est développé en place forte. La construction du château de style Renaissance fut commandée par Henri de ROVILHASC. Les travaux durèrent de 1539 à 1544 et lui donnèrent l’aspect actuel. Le village quant à lui possédait une enceinte très retreinte, se limitant autour et sous la terrasse du château. En cas de problèmes, les habitants se réfugiaient dans cette enceinte ou dans l’église. Cette dernière, dédiée à saint Jean Baptiste, est à la base un bâtiment de style Roman. C’est un bâtiment à nef simple à deux travées, avec une voûte en berceau brisé.
Le clocher carré montre encore son escalier d’accès extérieur menant à un campanile de fer forgé (XVIème). L’église a été agrandie au cours des XVème et XVIème siècle pour contenir la population en croissance. On a donc adjoint des bas-côtés de part et d’autre de la nef.
Le chœur de l’église est orné d’un ensemble de boiseries en noyer encadrant des tableaux du XVIIème (récemment restaurés) sur les grands événements de la vie de saint Jean-Baptiste.
Pour démarrer la visite du village, vous vous garerez sur le parking des Oliviers en dessous des écoles. Vous pourrez découvrir ensuite les petites rues étroites du village pleines de charme. Vous croiserez de superbes maisons anciennes restaurées avec goût. Vous passerez devant l’église, trouverez la place Philémon Piquet où le bruit de l’eau qui jaillit de la fontaine (une des nombreuses du village) agrémentera votre promenade d’un fond musical.En continuant votre ballade, vous passerez devant une superbe demeure du XVIème qui fût de 1775 à 1903 un hôpital-hospice.

Elle conserve l’inscription d’Hôtel-dieu sur le linteau d’une de ses portes, avec des fenêtres à meneaux cruciformes, un porche en accolade et un décor de tête de lion. A coté, se trouvaient l’Hôtel de ville avec en sous- sol le moulin à huile et à l’étage la salle du conseil. Il vous faudra continuer et rejoindre la place saint Denis pour trouver l’actuelle Mairie, adossée à la roche qui sert de piédestal au château.
A l’extérieur du village, vous trouverez une chapelle rurale dédiée à saint Christophe, et beaucoup plus à l’extérieur, les vestiges d’un aqueduc du XIXème siècle. Cet ensemble à la particularité d’avoir des arches sur des cercles au lieu des piliers carrés ou rectangulaires conventionnels. Il s’est effondré en 1945 et est partiellement restauré depuis 1997.

Quelques photos:
P0002412.JPG P0002414.JPG P0002411.JPG

P0002408.JPG P0001412.JPG P0001410.JPG

Le commentaires sont fermés.